jeudi, 21 mars 2013 09:15

Les pauvres nous excèdent

Écrit par

Les pauvres nous excèdent
Lieu communs
par Philippe Demeestère
Montrouge, Bayard 2012, 144 p.

A quelque chose de fascinant cette chronique au ras du sol de l’association La Margelle. Loin d’une Success Story des mouvements qui s’attaquent à la pauvreté, ce livre n’indique pas la voie royale pour sortir les pauvres de leur pauvreté. Mieux encore, l’association La Margelle n’affichait aucune intention d’aider ses membres à « s’en sortir ». Alors quoi ? Il s’agit simplement de raconter ce qui fut vécu dans un lieu, d’abord urbain, puis - tentative sans futur - rural, où les relations humaines entre accidentés de la vie ont conservé l’âpreté et la rudesse d’un difficile rapport au monde.

Cet exercice bouleverse la manière habituelle de se situer face à la pauvreté, en particulier dans les milieux religieux qui croient savoir que, pauvreté n’étant pas misère, la pauvreté serait avant tout spirituelle. Ce livre montre au contraire, dans un style rocailleux sans recherche d’effets, que les pauvres, tels qu’ils sont, tels qu’ils vivent, nous excèdent, et pas simplement parce qu’ils nous agacent et nous font peur.

(choisir, octobre 2012)

 

Lu 2236 fois

Recherche