mercredi, 30 mai 2012 20:59

L'événement Vatican II

Écrit par

L'événement Vatican II 
par John W. O'Malley 
Bruxelles, Lessius 2011, 448 p.

De nombreux ouvrages nous ont présenté le concile Vatican II, n'était-ce pas l'événement religieux le plus important du XXe siècle? Celui de John W. O'Malley s.j., professeur à la prestigieuse Université jésuite de Georgetown (USA), est tout à fait remarquable. -La meilleure approche pour comprendre aujourd'hui le catholicisme romain est de passer par Vatican II, affirme-t-il. Spé cia liste de l'histoire des Conciles, il nous amène, de manière très vivante et documentée, à suivre le fil historique de Vatican II, des temps préparatoires jusqu'à sa conclusion, le 8 décembre 1965. Il nous permet de situer le contexte de la genèse des différents documents (constitutions, décrets, déclarations), ce qui aide à comprendre leur signification profonde et les difficultés inhérentes à leur émergence.

Planait alors l'ombre des traumatismes dus à la Seconde Guerre mondiale, à l'Holocauste, à la fin des empires coloniaux, à la Guerre froide… On aspirait à un renouveau porteur d'espérance dans l'Eglise. Dès le début, Jean XXIII voulut que le langage conciliaire soit surtout pastoral, car l'Eglise « veut être pour tous une mère très ai mante, bonne patiente, pleine de bonté », qui doit préférer « recourir aux remèdes de miséricorde, plutôt que de brandir les armes de la sévérité ».

L'auteur fournit aussi des clés pour saisir certains fruits du Concile. Celui-ci mit en valeur la liturgie de la Parole et encouragea les modèles de piété centrés sur la messe, la liturgie des heures et la Bible. Il facilita l'emploi de la langue vernaculaire et fit des efforts pour n'exclure personne du Salut, pas même les non-baptisés. Il encouragea avec enthousiasme la participation des laïcs à la mission de l'Eglise. Il condamna l'antisémitisme, favorisa l'oecuménisme et demanda aux catholiques de coopérer avec les personnes d'autres religions (ou sans religion) dans toutes entreprises orientées vers le bien commun…

Des attentes depuis ont été déçues, mais il n'est pas aisé de réformer une institution internationale aussi vaste, aussi complexe et aussi ancienne que l'Eglise catholique.

(choisir, avril 2012)

Lu 1984 fois

Recherche