jeudi, 24 mai 2012 11:18

Capitulation ou volonté de défense ?

Écrit par

Capitulation ou volonté de défense ? 

La Suisse face à un défi
par Jean-Jacques Langendorf 
Yens-sur-Morges, Cabédita 2011, 140 p.

Jurassien d'origine, l'auteur de ce manifeste au titre provocateur est devenu un éminent spécialiste de l'histoire militaire. Dans cet essai, il interroge les citoyens suisses sur leur capacité à réfléchir sur les nouvelles formes de terrorisme, de conflits armés, de révolutions sociales.

Certes, la belle réputation de la Confédération helvétique n'est pas mise en cause et les louanges ne manquent pas. Qui ne reconnaîtrait pas les merveilles d'un tel espace politique et économique, marqué par la stabilité grâce au savoir-faire, au travail et à la discrétion de ses habitants ? Reste qu'une approche pointue de l'histoire (en particulier la Deuxième Guerre mondiale, la guerre froide, l'Europe en crise, le Moyen- Orient, sans parler de la convoitise de l'eau) conduit à penser que, havre incontestable de paix, la Suisse n'est pas à l'abri de périls et qu'un manque de clairvoyance peut marquer son destin.

Avec la tonalité évidente de courants politiques conservateurs, pour ne pas dire de droite, il s'agit là évidemment d'un plaidoyer pour soutenir une armée forte et efficace. Dans ces quelques pages vigoureuses et remarquablement documentées, un débat de société est ouvert et il concerne tous les citoyens. En d'autres termes, la menace prioritaire qu'il importe d'affronter est celle de ne pas croire à la montée de nouvelles insécurités. La suffisance prétentieuse, fréquemment reprochée à d'autres nations, ne contaminerait-elle pas, en ce moment, bon nombre d'esprits qui se promènent dans l'illusion de croire que la Suisse est aimée alors qu'elle est jalousée ?

(choisir, février 2012)

Lu 2079 fois

Recherche