mardi, 31 janvier 2006 00:00

Nouveau vocabulaire biblique

Écrit par

Nouveau vocabulaire biblique 
Collectif sous la direction de Jean-Pierre Prévost 
Bayard/Médiapaul, Paris/Montréal 2004, 496 p.

Très bon instrument de travail pour qui connaît un peu les langues anciennes ! Plus concordance que dictionnaire, ce « vocabulaire » part des mots hébreux (transcrits en caractères latins) pour l'Ancien Testament, et grecs (également en caractères latins) pour le Nouveau Testament. Il décortique tout ce que les différentes racines permettent de conjuguer avec un même vocable. On découvre, par exemple, sous le mot hébraïque Amen, une racine 'aman, soit « être solide, stable », mais qui développée à un autre mode propose encore « se fonder sur la solidité » et « avoir confiance » ; d'autre part, elle aboutit au substantif 'émet qui, par opposition à ce qui est caché (erreur ou mensonge), s'impose comme conforme à la réalité ou comme « sincère ». Mais la recherche va encore plus loin, puisque pour chaque vocable de l'A.T., on nous met en parallèle sa traduction grecque dans la version des Septante (LXX) et ses emplois les plus courants dans le grec du N.T. Voilà qui permet de ressentir les différentes harmoniques de langues trop vite dites « mortes » et de (re)découvrir, derrière des mots usés de nos traductions françaises, un goût du terroir biblique. En effet, le souci de rendre le texte ancien lisible pour les Occidentaux et surtout audible pour la proclamation liturgique a trop souvent obligé à prendre de la distance avec l'esprit sémite original.

Jean-Bernard Livio

(choisir, février 2006)

Lu 1871 fois

Recherche