Imprimer cette page
mercredi, 30 juin 2004 00:00

Lettre à Menétrey

Écrit par

Lettre à Menétrey 
par Michel Bühler 
Orbe : Bernard Campiche, 2003, 234 p

... Ou Lettre à Bühler... car Michel, j'ai envie de t'écrire un peu sur le même ton que toi ! Tu as éprouvé le besoin d'écrire cette longue lettre à Jean-Claude Menétrey, un de tes meilleurs amis, pour garder mémoire de tant de choses que vous avez vécues ensemble, du Hoggar à St-Sulpice, en passant par Médières, Lausanne ou le Val d'Aoste. Menétrey, qui a eu la sale idée de s'en aller de l'autre côté des cols.

De revivre ces beaux moments t'a permis de redire toutes les questions, toutes les espérances qui t'habitent et qui habitent beaucoup d'entre nous. C'est un véritable journal, une espèce de livre de raison que tu nous donnes-là (d'ailleurs tu fais toi-même référence à ce type d'exercice en évoquant le « régent Margot » de Ste-Croix-L'Auberson !).

Je te sais très pudique, mais je veux dire quelques émotions à te lire. Tu oses exprimer ton insatisfaction à te résigner à l'athéisme, sans grand enthousiasme, comme tu dis. Si les preuves de l'existence de Dieu manquent, celles de sa non-existence aussi, et c'est une grande honnêteté de ta part que de l'admettre. Je soulignerai aussi, si tu le permets, ta soif de justice, ton désir de participer à la construction de l'humanité. Et puis j'aime ta parole d'amitié et d'amour. Autant le dire, ton nouveau récit m'a fait beaucoup de bien, parce qu'il a renforcé ce pour quoi je tente aussi de me battre. Michel, il faut que je te dise aussi que ton écriture est belle, très belle, ce qui ne gâte rien !

Voilà. J'espère que ta Lettre à Menétrey sera beaucoup lue et méditée. C'est une nécessité.

Jean-Daniel Robert

(choisir, juillet-août 2004)

Lu 1913 fois

Dernier de Jean-Daniel Robert