vendredi, 27 mars 2009 10:49

Tagueurs d'espérane

Écrit par

Tagueurs d'espérane
par Tim Guénard
Presses de la Renaissance, Paris 2001, 210 p.

La violence se développe, l'insécurité et la peur augmentent partout ; on n'ose plus sortir le soir, on craint de prendre les auto-stoppeurs sur la route, on réclame plus de surveillants partout. On a peur pour ses propres enfants, victimes éventuelles des salauds qui pullulent. Eh bien, pour Tim qui revient de très loin, après une enfance très blessée dont il est sorti Vivant, et aussi pour les tagueurs qu'il a rencontrés et accompagnés ensuite, «l'espérance est entrée dans leur cœur comme le soleil dans une maison».

Boris Cyrulnik, dans la préface, dit de lui qu'il est «devenu beaucoup plus qu'un ancien enfant maltraité... Ce n'est pas parce que nous avons été maltraités, violés ou déportés que nous devons à notre tour maltraiter, violer ou déporter... C'est un combat de toute une vie, une contrainte à chercher le beau, le bon, l'amour.» La preuve est là, fulgurante. Il se passe de véritables miracles lorsqu'on rencontre sur son chemin un ou deux êtres qui «osent croire en la vie», vous accueillent, parce qu'ils vous déchiffrent malades d'amour, assoiffés de «câlins dans le cœur».

Ces déchus, ces déchets de la rue, ils les voient très loin dans leur identité d'origine, avec les yeux du Big Boss, le Créateur, comme «des princes qui s'ignorent». Voulez-vous en savoir davantage sur vous et sur l'humain en tout être ? Voulez-vous voir mieux et plus ? Ce livre vous y aidera. Aujourd’hui, Tim Guénard, âgé de 43 ans, marié, père de quatre enfants, partage son temps entre l'apiculture, l'accueil de jeunes dans sa ferme des Pyrénées et des conférences.

(choisir, juin 2002)

Lu 1935 fois

Dernier de Jean Nicod

Recherche