vendredi, 27 mars 2009 10:17

En cheminant vers l'autre rive

Écrit par

En cheminant vers l'autre rive
par Pierre Osenat, Jeannie Le Deley
Parole et Silence, Paris 2001, 112 p.

Avec l'ouvrage de Pierre Osenat et Jeannie Le Deley, nous voici dans la proximité de Suzanne qui s'éteint lentement de ce qu'il est convenu d'appeler une longue maladie. Pierre, son mari, est médecin. Ancien professeur au Collège de médecine de Paris, il a fait maintes conférences sur la mort et sur la foi chrétienne qui l'habite. Sa profession l'a destiné à côtoyer la souffrance et la mort. Mais le temps est venu, pour lui, d'être affronté à la douloureuse réalité de la séparation de celle qu'il aime, sa femme.

Au cœur de sa détresse, il est accompagné par une mère de famille qui fait partie d'un mouvement de spiritualité chrétienne et qui, comme lui, est membre de sociétés littéraires. Ecrire à cette amie lui permet de nommer, d'identifier ce qui lui est insupportable : «Je ne sais qu'une chose, ma femme se meurt.» Par des mots chargés de profonde humanité et justes dans la foi, des échos à ses appels ne tardent pas à le rejoindre comme une source de réconfort : «Je vous souhaite de recueillir le dernier souffle de votre femme aimée. Ce souffle qui relie la vie à l'Eternité… Entre le premier cri de la vie et le dernier souffle d'une autre vie… celle à laquelle nous sommes appelés.»

Certes un tel langage pourra paraître typé, voire désuet, notamment par ses références sociales et religieuses que l'on croirait d'un autre temps ou d'un autre monde. Toutefois, l'élégance de ce dialogue entre deux âmes est à même d'aider ceux et celles qui traversent ces passages de la mort à la Vie. Une correspondance qui est une thérapeutique du chagrin et qui, devant l'absurde de la mort et au pied d'une croix, nous prépare à découvrir la rive de la résurrection.

(choisir, juin 2002)

Lu 1604 fois

Recherche