jeudi, 08 octobre 2015 12:36

Punir la Haine

Écrit par

"Punir la haine ?" est le titre du dossier de la revue Esprit [Paris, 418(10.2015) p. 5-66] . Que doit faire un Etat démocratique lorsque des discours de haine sont tenus par un comédien, un ministre, un hebdomadaire etc... ou que des murs sont recouverts de propos racistes ? La réponse apportée par le droit à cette question varie d'un contexte juridique à l'autre. Il y a plusieurs manières de justifier la répression des discours de haine. "Cela se complique dans les moments où conflits et attentats viennent raviver anxiétés et tensions identitaires" (Charles Giraud). "Si l'attentat contre les journalistes de Charlie Habdo, le 7 janvier 2015 à Paris, a été perçu comme une attaque contre la liberté d'expression elle-même, il a paradoxalement aussi contribué à renforcer les législations limitant l'exercice de cette même liberté" note Marc-Antoine Dilhac. Liberté ? Censure? Polarisdation de l'opinion... l'analyste prône une démocratie ouverte et responsable. Erich Bleich analyse la justice française face aux discours islamophobes : "Deux poids, deux mesures ?" Dans un monde globalisés, les mots blessent nous dit Marloes van Noorloos. Quant à Gwénoële Calvès, elle situe les discours de haine dans les normes internationales.