mercredi, 15 janvier 2014 13:35

L'homme et l'animalité

Écrit par

"C'est  en acceptant notre condition animale que nous apprendrons à vivre le don qu'est notre existence au sein de l'univers; c'est en acceptant sa condition animale et corporelle que l'univers se révèle une création libérée". Jacques Haers s.j. résume bien tout ce dossier de Christus [Paris, 241(01.2014) p. 6-85] sur l'homme et l'animalité. "L'animalité, comme le dépeint J.Haers, est comme l'expression de l'appartenance directe et matérielle de l'être humain au monde, avec lequel cet être humain partage une histoire qui le relie, à travers une longue et riche évolution, aux êtres vivants et aux animaux." 

L'analyse de la part animale en nous a évolué avec les changements de notre perception des animaux et de nos rapports avec eux. Les auteurs du dossier interrogent aussi l'Ecriture, François d'Assise, Ignace de Loyola... ainsi que nos rapportsavec les singes ou le cheval. L'enracinement dans la nature entraîne la reconnaissance de notre animalité et de notre solidarité première avec l'univers. Cela suppose le discernement et le sens des responsabilités. L'"Agneau", autre nom du Christ, nous nous conduit sur cette voie.